Comprendre la calvitie est indispensable pour trouver un traitement efficace

Très souvent connue sous la fameuse appellation de l’alopécie androgénétique, la calvitie héréditaire est provoquée par une hormone baptisée « dihydrotestostérone » ou encore DHT.  Elle se manifeste par une cessation d’activité du follicule pileux ou un dysfonctionnement des cellules du cuir chevelu.  L’on qualifie ce type de chute de cheveux d’héréditaire pour la simple raison qu’elle est consignée dans les gênes. C’est dire alors que si un de vos parents est touché par l’alopécie, vous avez de fortes chances d’en subir coute que vaille. En un mot, il faut relever qu’elle se transmet de génération en génération. En fait, la calvitie héréditaire touche les hommes en majorité. Les chiffres sont clairs : entre 70 et 80 % d’hommes sont touchés par le syndrome du front fuyant.

Les causes

Le phénomène de la perte des cheveux est une réelle source de mal être pour la plupart des victimes. La principale question qui se pose est celle de savoir pourquoi les cheveux disparaissent si vite sur votre crâne. Les causes n’en manquent pas :

  • excédent d’hormones mâles

Egalement connue sous le nom d’hormones androgènes, les hormones mâles ont pour objectif de renouveler les cellules du cuir  chevelu masculin. Seulement, il faut reconnaitre qu’un excédent d’hormones mâles peut susciter un dysfonctionnement de ces différentes cellules. Le renouvellement rapide de celles-ci peut causer une calvitie subite. Cela s’explique par le fait que les hormones en charge de la pousse des cheveux, agissent de manière anormale.

  • stress et anxiété

S’il y a des facteurs qui provoquent la calvitie à certains hommes, on ne peut pas manquer d’évoquer le stress et l’anxiété. Il est clair que le corps humain subit toujours des bouleversements à chaque fois qu’il est contrarié par un quelconque produit chimique. On se retrouve face à une situation d’accroissement  rapide  des hormones androgènes. Cet état des choses ne peut que précipiter le vieillissement des cheveux. Le résultat est immédiat à savoir la perte des cheveux.

  • mauvais régime alimentaire

Sans doute, la calvitie héréditaire apparaît à partir de l’âge de 20 ans. Or, nous remarquons de plus en plus que l’alimentation y est pour quelque chose. S’il est vrai que le corps humain a besoin de certains nutriments, il est d’autant plus réel que la durée de vie du cheveu dépend fortement de tous les nutriments que nous consommons. Sachez ainsi qu’une alimentation déséquilibrée est une cause directe de la calvitie.  C’est dire que vous serez toujours en passe de dégarnir votre cuir chevelu à chaque fois que votre nutrition sera en carence des éléments nutritifs tels que la vitamine B, le fer, le zinc et le cuivre de silicium. Bien manger doit par conséquent être votre mot d’ordre pour afin de repousser le plus longtemps possible la chute des cheveux. Par ailleurs, il est à noter qu’une utilisation abusive des teintures et shampoing peut vous faire plus de mal que de bien en ce qui concerne votre chevelure. Ces produits affaiblissent la résistance des cheveux.

Les signes de la calvitie génétique

Tout comme la calvitie précoce, il est aisé de reconnaître quelqu’un qui souffre de la calvitie héréditaire. En générale la victime présente un crâne dégarni. De ce fait, les premiers signes annonciateurs sont visibles sur les golfes temporaux. En d’autres termes, la première zone touchée reste le haut du crâne. Pour tout dire, les golfes se dégarnissent en premier lieu. Après, les golfes, c’est le vertex qui est atteint avant que la chute ne s’étende sur dessus de la tête. Durant cet instant, nous constatons aussi que la couronne de cheveux perdure jusqu’à la mort. Entre temps, le pourtour de la tête reste intact.

Les traitements

Généralement, il est possible que vous retrouver vos tifs si et seulement vous souscrivez aux différents traitements que nous allons mettre à votre disposition.

  • le Minoxidil

Il s’agit d’une lotion qu’il convient d’appliquer sur les zones dégarnies de la tête. Vous devez l’appliquer  2 fois par jour et son traitement se fait à vie. Son objectif principal est de transmettre les nutriments au cuir chevelu  afin de ralentir la chute des cheveux. Il faut toutefois reconnaître que le prix de ce médicament est élevé. De même, il présente des effets secondaires tels que les irritations et les démangeaisons.

  • Le Finastéride

C’est un comprimé qui favorise la repousse des cheveux après six mois de traitement. Comme inconvénient, nous pouvons citer la survenance de quelques problèmes érectiles. C’est une réelle solution pour lutter contre la calvitie héréditaire.

  • La micro greffe

Voici une solution chirurgicale dont la popularité augmente d’année en année. Il s’agit clairement de la surpiqûre de ses propres cheveux. On réalise ainsi des implants. Bref, les cheveux sont transplantés pour couvrir les zones désertes. Cette opération chirurgicale bien qu’elle soit efficace, ses interventions sont excessivement coûteuses.

Ressources utiles pour en savoir plus sur la calvitie héréditaire