Comprendre la calvitie est indispensable pour trouver un traitement efficace

La carence en fer est une des causes de la chute de cheveux. Il catalyse les globules rouges responsables du transport de l’oxygène aux milliers de tissus corporels et pileux où se trouvent les cellules reproductrices des cheveux. Qui est concerné par ce phénomène ? Comment traite-t-on le problème ? Les réponses à vos questions dans notre dossier.

Pourquoi le manque de fer fait-il perdre les cheveux ?

Si votre taux de fer est faible les globules rouges ne seront pas nourris correctement et par conséquent elles ne pourront pas alimenter les tissus fabricateurs de cheveux ce qui est à l’origine de leur chute. Généralement ce taux doit s’élevé à au moins 40ng/l de sang. Si ce n’est pas le cas, vous observez certainement des symptômes tels que : la fatigue, les ongles et les cheveux fragiles, la peau qui blanchit. Ces signes annonciateurs doivent être pris très au sérieux puisqu’il peut s’agir de l’anémie inhérente. Nous vous conseillons de consulter votre médecin traitant. Grâce à la prise de sang il vous dira quel est votre taux de fer et vous prescrira un traitement adapté.

Les personnes à risques : femmes et les végétariens

Des études réalisées les professionnels de la calvitie, les nutritionnistes et gynécologues montrent que les femmes en particulier et les végétariens en général sont très exposés aux risques de la perte de cheveux due à une carence nutritionnelle en fer.

Les femmes sont exposées à des anémies surtout pendant leurs règles, au moment de la grossesse et de l’accouchement. Sachez que dès le 4ème mois, le fœtus, pour avoir ses propres globules rouges et pour survivre, consomme une grande quantité de fer du sang de sa mère provoquant ainsi une carence de cet élément.

Une personne qui se nourrit de la viande et du poisson et dédaigne les légumes ingère plus de fer ce qui favorise la poussée des cheveux. Le fer d’un légume (fer héminique) est 4 à 5 fois moins important que celui contenu dans la viande/poisson. C’est la raison pour laquelle les végétariens sont particulièrement touchés par la perte de cheveux

Comment trait-t-on ce problème?

D’abord, une règle d’or : consultez votre médecin et armez-vous de patience. Si le fer se perd vite son niveau ne revient malheureusement pas aussi facilement dans l’organisme. Après une prise de sang vous devrez patienter entre 2 et 3 mois pour que le traitement aboutisse et pour que vos cheveux commencent à retrouver le volume perdu. C’est le temps nécessaire pour que vos globules rouges reprennent un bon entrain et pour que le taux de fer s’approche de 40ng/l de sang.

Quel que soit les médicaments prescrits contre la carence ferrique: Tardyferon ou Fero-Grad, prenez-les 15 minutes avant le repas de préférence avec un jus d’orange ou à défaut avec un verre d’eau.

Privilégiez les repas riches en Vitamine C puisqu’il catalyse l’absorption du fer. Prenez-le lors du repas qui suit celui où vous buvez les cachets afin que la Vitamine C agisse à grande échelle.

Enfin, n’oubliez pas que le fer ne s’absorbe pas aisément. Si ces règles ne sont pas respectées, vous risqueriez d’avoir des diarrhées, des constipations ou des douleurs abdominales.