Quels sont les symptômes de l'alopécie ?

Le duo constitué des docteurs James Hamilton et O’Tar Norwood sont les plus célèbres médecins qui ont donné une explication simple et scientifique au phénomène de la chute des cheveux. Ils sont les pères de l’échelle de Norwood. Cette théorie naît en 1950 par les travaux de recherche de James Hamilton et qui a été revue par O’Tar Norwood en 1970. Cette échelle permet de mieux comprendre la naissance de la calvitie, les différentes étapes de son évolution et enfin de mettre au point un traitement adéquat à la chute des cheveux.

Stade 1

Pour Hamilton et Norwood, ce stade de l’échelle correspond au début de la calvitie. Bien qu’il n’y ait aucune chute de cheveux on peut observer un très léger dégarnissement des golfes temporaux et frontaux. (En savoir plus sur les parties de la tête qui perdent le plus de cheveux)

Stade 2

Les symptômes de la calvitie de type II sont les suivants. On observe un dégarnissement continu des golfes temporaux frontaux vers l’intérieur et un éclaircissement du vertex.

Stade 3

La 3ème étape est caractérisée par le creusement très accentué des golfes et la formation d’une clairière au-dessus du crâne. Pour lutter contre la perte de cheveux à ce stade il est préconisé d’avoir recours à la greffe ou un tissage de cheveux (mais cela reste cher) ou à l’utilisation des produits comme la poudre pour cheveux et à la prise des vitamines ainsi que des compléments alimentaires.

Stade 4

Le IV stade est caractérisé par la chute importante des cheveux situés au niveau des golfes temporaux-frontaux qui rejoint quasiment la zone du vertex. Ce dernier se dégarnit rapidement laissant apparaître l’éclaircissement à l’avant. A cette étape la calvitie est souvent causée par le stress ou par les hormones mâles.

Stade 5

Ce stade de l’échelle de Norwood n’est pas très différent du précédent. La légère différence réside dans le fait que le creusement des golfes temporaux-frontaux et l’alopécie du crâne ont tendance à se côtoyer. Le dégarnissement quasi-total de la zone frontale donne un aspect chauve de la tête.

Stade 6

C’est l’étape de l’échelle considéré comme désespérée. On assiste à un creusement en tourbillon arrière du vertex. Toute tentative de greffe de cheveux ou de transplantation des cheveux est presque incertaine de réussir.

7ème et dernier stade de l’échelle de Norwood

Ici, c’est le dégarnissage complet du crâne et de la zone frontale. On parle d’alopécie hippocratique. Seules les bordures de la tête, au niveau des tempes et de la nuque ne se dégarnissent.

A lire également