Comprendre la calvitie est indispensable pour trouver un traitement efficace

L’hérédité, c’est la cause de la calvitie n°1. Elle est à l’origine de l’alopécie dans 70% – 90% des cas. La perte de cheveux qu’elle soit partielle ou non, se transmet par des gènes et vient de nos parents ou grands-parents. Quelles sont les caractéristiques de l’alopécie androgénétique ? A quel âge apparaît-elle ? Comment la traite-t-on? Les réponses à vos questions dans notre dossier.

Les caractéristiques de l’alopécie héréditaire

L’alopécie héréditaire s’explique en grande partie par le traumatisme du follicule pileux où se trouve la racine du cheveu. Les gènes transmettent au follicule un mélange de deux éléments: l’enzyme nommée 5-a reductase et la testostérone (hormone). Leur fusion donne vie à la DHT (dihydrotestostérone) qui perturbe la croissance du cheveu. La conséquence directe de ce disfonctionnement : les cheveux poussent de manière filiforme (ils deviennent de plus en plus fins) et finissent par ne plus exister sur le crâne.

A quel âge apparaît la calvitie due à l’hérédité ?

L’âge moyen de début de la chute de cheveux est de 25 ans. Mais il peut arriver qu’à 16 ans, les zones temporelles, appelées les golfes soient déjà dégarnies.

Les femmes peuvent en souffrir même dès l’âge de dix ans (surtout chez les femmes noires en Afrique subsaharienne). Il est connu aussi que la puberté et précisément l’accouchement est le moment propice pour déceler l’alopécie due aux gènes chez la femme.

Comment traite-t-on ce problème?

Plusieurs solutions anti chute cheveux existent et dont l’efficacité dépend de l’avancement de la calvitie. Parmi les médicaments on citera les produits dérivés du Minoxidil, une bonne base du traitement anti-chutes cheveux. Son effet catalyseur de la pousse capillaire est redoutable tout comme sa force à réduire la rétraction pileuse. Vous pouvez en procurer après avoir demandé l’avis de votre médecin. Il se vend souvent sous forme de lotion.

Les greffes et particulièrement la micro greffe constituent aussi un remède très efficace mais cher, voire très cher. Le spécialiste fait un prélèvement de la peau de la nuque ou des tempes et les réimplante sur la zone souffrant de calvitie. Quand la perte de cheveux est héréditaire, on vous proposera de faire la greffe tous les trois mois (4 fois au cours d’un an).

Ressources utiles pour en savoir plus sur les différents types de calvitie