11 façons de traiter la chute de cheveux avec des produits naturels

Les femmes, tout comme les hommes, peuvent souffrir d’alopécie, le mot savant pour désigner la chute des cheveux. Cela peut aller de tempes légèrement dégarnies à un crâne totalement chauve. En règle générale, un humain subit une perte de cheveux journalière d’environ une centaine de cheveux. Lorsqu’il commence à les perdre par poignées entières, il est grand temps de trouver un remède et choisir de préférence un traitement naturel.

Qu’est-ce qu’un traitement naturel ?

Il existe des solutions naturelles efficaces pour soigner l’affectation du cuir chevelu qui résulte en perte de cheveux. Les remèdes naturels ne contiennent aucun produit chimique et n’interfèrent pas avec le métabolisme. En outre, une alimentation saine est particulièrement recommandée pour en augmenter l’efficacité. Voici quelques-uns de ces traitements naturels.

1. La levure de bière (en comprimés)
La levure de bière est un produit contenant des minéraux, des protéines et des vitamines essentiels pour la pousse et la structure des cheveux. Une prise d’un ou deux comprimés à jeun le matin donne des résultats après quelques semaines et la chute de cheveux diminue pour s’arrêter complètement après deux à trois mois. Le prix modique permet de prolonger le traitement pour un effet durable. Il est à noter que la levure de bière ne fait pas repousser les cheveux si on est affecté d’une calvitie totale. Compter une dizaine d’euros pour cinq cents comprimés.

>> A lire : Traitement à la levure de bière pour activer la repousse de vos cheveux

2. L’Ortie (en comprimés)
Grande star de la phytothérapie, l’ortie est un complément alimentaire vendu en comprimés, en gélules ou en capsules. Les comprimés, fabriqués sans gélatine, sont particulièrement recommandés pour fortifier le cuir chevelu et favoriser la pousse ou la repousse des cheveux. La dose habituelle est de trois comprimés par jour répartis dans la journée. Il faut compter un mois pour obtenir des résultats probants. Le traitement peut se poursuivre sur une durée illimitée car il n’y a aucune contre indication. Seul le goût un peu fade peut représenter un léger inconvénient pour certains. Compter 10 euros pour une boîte de deux cents comprimés.

>> A lire : L’ortie : traitement naturel pour faire repousser les cheveux

3. Produits anti-DHT
Les produits anti-DHT (DéHydroTestostérone) sont, en règle générale, prescrits aux hommes, mais les femmes peuvent en prendre sans problème à condition qu’elles ne veuillent plus avoir d’enfant. Un des principes actifs des anti-DHT le plus efficace est le palmier nain. Toutefois, il est recommandé de ne pas le prendre à jeun, l’un des effets secondaires pouvant être une légère irritation stomacale. Il est particulièrement efficace contre les alopécies d’origine androgène. Environ douze euros pour soixante comprimés à l’extrait de palmier nain.

4. Huile essentielle de cèdre
L’huile essentielle de cèdre enraye la chute de cheveux, mais est aussi utilisée pour éliminer les pellicules. Elle se vend sous forme liquide en flacon. Masser journellement le cuir chevelu avec quelques gouttes diluées dans une huile de massage. Son odeur boisée rend son utilisation très agréable. Après une à deux semaines, selon les personnes, une nette amélioration pourra être constatée. Respecter impérativement les consignes d’utilisation, certains composants étant potentiellement neurotoxiques et abortifs. Compter environ dix euros pour un flacon de cent millilitres.

5. Cure de magnésium
Une cure de magnésium peut enrayer la chute de cheveux car une carence en magnésium peut provoquer, non seulement une grande fatigue, mais aussi le dysfonctionnement de plusieurs réactions biochimiques cellulaires. On commencera par une cure d’attaque avec un apport de 500 à 750 mg par jour pendant un mois, puis on diminuera les doses progressivement jusqu’à prendre 6mg par kilo. La chute de cheveux devrait ralentir pour s’arrêter complètement au bout de quelques mois. Compter environ 8 euros pour une centaine de comprimés.

6. Apport en zinc
Le zinc joue un rôle important dans le renouvellement des cellules et une carence peut entrainer des pertes de cheveux conséquentes. Un apport en zinc peut aider à remédier au problème. Une dose quotidienne de 30 mg prise durant 3 mois réduirait de 75% la perte de cheveux. Toutefois, des études montrent que seuls l’acétate et le gluconate de zinc sont vraiment efficaces. Pour masquer le goût ferreux du zinc, on ajoute un édulcorant dans les comprimés qui sont souvent une combinaison de magnésium et de zinc. Les prix varient considérablement selon la sorte de zinc utilisée.

7. Infusion de sauge
Pour une tasse, on utilisera 200 ml d’eau pour trois ou quatre feuilles de sauge que l’on laissera infuser une bonne dizaine de minutes pour libérer les principes actifs. Les infusions de sauge contiennent une grande quantité de vitamine K et, bien que bénéfiques pour la formation du calcium nécessaire aux cellules osseuses et capillaires, elles sont fortement déconseillées aux personnes prenant des anticoagulants qui doivent surveiller leur apport journalier en vitamine K. Elles sont également contre-indiquées chez la femme enceinte. Les sachets de feuilles de sauge séchée cotent quelques euros.

8. Phosphoricum Acidum 5CH (homéopatie)
Essentiellement prescrit pour les troubles du comportement, le Phosphoricum Acidum à doses homéopathiques est aussi utilisé pour soigner d’autres pathologies dont la perte de cheveux accompagnée d’une décoloration des cheveux. Dans ce cas, trois gélules trois fois par jour sont recommandées. On les absorbe en les laissant fondre sous la langue. Ne pas dépasser les doses prescrites pour éviter les brûlures d’estomac. Vendu en tube de 80 granules pour environ deux euros.

9. Le Fer
Une carence en fer peut générer la chute des cheveux. Afin de rétablir la réserve de fer de l’organisme, on prendra des suppléments alimentaires et de préférence avant les repas. Le fer étant un élément fragile qui se dilue facilement, on évitera l’association de laitages ou de thé et de café. Outre ralentir la perte de cheveux, la prise de suppléments de fer peut aussi engendrer une pilosité plus abondante sur d’autres parties du corps. On comptera généralement environ une trentaine de gélules pour une dizaine d’euros.

10. La bardane
Bien connue pour ses propriétés anti inflammatoires et anti oxydantes, la bardane a aussi un effet régulateur sur la sécrétion du sébum. Ainsi agit-elle sur la diminution de la perte de cheveux. On peut utiliser ses feuilles (séchées ou fraîches) en décoction pour rincer les cheveux après shampoing. Sous forme d’huile, masser quotidiennement le cuir chevelu. Son effet devrait se faire ressentir après quelques semaines. Aux alentours de vingt euros pour 100 ml.

11. Le rinçage au thym
Pour freiner la chute de cheveux, une eau de rinçage au thym s’avère efficace. De nombreuses recettes existent pour une fabrication maison. On peut aussi acheter des lotions au thym en pharmacie ou en droguerie. Leur prix reste modique et elles affichent une efficacité qui varie de personne à personne.

2 Comments

  1. fabienne 12 juillet 2015
    • luka 28 août 2018

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.