Comment la greffe de cheveux peut vous aider contre la calvitie

À partir du moment où vous constatez une perte des cheveux, il est possible qu’une cause médicale sous-jacente soit responsable de cette perte. Il peut s’agir de la prise de médicaments ou bien un mauvais renouvellement des cellules de la peau. Beaucoup de personnes souffrent de la perte de cheveux que ce soit chez les hommes ou chez les femmes. La chevelure est un critère de bonne santé et de beauté dans la culture occidentale, c’est pourquoi il est important d’en prendre soin et d’envisager la pose d’implants capillaires, pour éviter de se sentir mal dans sa peau.

Comment réagir en cas de perte de cheveux

Voir sa chevelure disparaître progressivement, est une étape difficile sur le plan psychologique. Pourtant c’est un phénomène très courant qui n’a rien de honteux. Vous n’êtes absolument pas responsable de la perte de cheveux et même si certaines personnes s’en accommodent parfaitement, pour d’autres c’est un véritable problème. Pour éviter de subir votre regard dans le miroir et le regard des autres si vous n’arrivez pas à vous accepter, il est important de passer cette étape et de se tourner vers des solutions efficaces.

Beaucoup d’hommes ont l’impression de perdre leur virilité lorsque la perte de cheveux s’effectue à leur plus jeune âge. Les femmes quant à elles redoutent de voir leur capacité de séduction diminuée et elles n’osent plus se présenter chez le coiffeur. Bien que la calvitie soit souvent héréditaire, d’autres causes peuvent également expliquer la perte de cheveux. Certaines maladies traumatisantes pour la chevelure ou certaines thérapies liées au cancer peuvent expliquer cette perte. D’autres raisons évoquées comme un manque de fer ou d’autres carences en vitamines fragilisent la chevelure. Il faut également prendre en compte la considération des violences quotidiennes et du stress que chaque individu est susceptible de subir, provoquant des effets secondaires plus ou moins conséquents et des pertes capillaires pouvant clairsemer le crâne.

Peu importe les raisons de la calvitie, il est important d’affronter le problème dès le départ en envisageant la greffe de cheveux.

La greffe de cheveux va vous changer la vie

Avant de songer à des implants capillaires, il est nécessaire de diagnostiquer l’origine de la perte de cheveux pour éviter de faire une greffe inutile. C’est un premier examen incontournable qui doit se faire avec un médecin spécialisé. Une fois cette première étape franchie, vous allez pouvoir bénéficier des très nombreux progrès scientifiques ou certains établissements se sont d’ailleurs spécialisés dans la greffe de cheveux comme AesthetisParis .

Plusieurs techniques sont alors possibles en termes d’intervention de la médecine esthétique allant de la greffe manuelle en passant par des bandelettes. Mais d’autres techniques plus modernes sont également possibles, comme l’utilisation de robot muni directement d’un scanner qui permettra une précision chirurgicale pour prélever différents follicules, pour pouvoir les transplanter dans une autre portion plus appropriée. Tout cela se déroule à l’aide d’un microscope très perfectionné et sous la surveillance d’une équipe médicale bien évidemment avisée.

La greffe de cheveux nécessite une véritable étude et une véritable analyse au préalable, un calcul très précis par rapport à l’angulation, la profondeur mais également par rapport à l’alignement doit être pris en compte pour obtenir une harmonie parfaite. La chevelure doit repousser de façon totalement naturelle aussi bien chez l’homme que chez la femme.

Grâce aux progrès de la médecine, le temps d’intervention a été considérablement réduit tout comme la période de convalescence. Cette technique n’est pas uniquement réservée aux célébrités et aux stars de cinéma, à partir du moment où vous souffrez de la perte de cheveux, il existe forcément une solution pour y remédier, à condition de se tourner vers le bon établissement.
Avant de définir la méthode la plus efficace, il est nécessaire de prendre un premier rendez-vous, pour vérifier qu’il n’y a pas de contre-indication, mais également pour bien comprendre l’origine de la perte de cheveux.