DOSSIER : L’АLOPECIE DIFFUSE
L’effluvium ou l'alopécie diffuse : tout ce que vous devez savoir

Comme tous types de calvitie la chute de cheveux dans le cas de l’alopécie diffuse est due à plusieurs facteurs, aussi déterminants les uns que les autres.

Le stress est l’une de ses principales causes

La forte sécrétion hormonale qui s’opère pendant la période de stress agit inéluctablement sur les follicules pilaires qui se trouvent à la racine de la cure chevelue. Comme l’hormone DHT est sécrétée en abondance et de manière excessive elle conduit à la perte des cheveux. La calvitie diffuse en ce sens est aussi une alopécie androgénétique.

Faites attention à la fatigue et aux maladies

Certaines maladies comme l’anorexie peuvent aussi accélérer la chute des cheveux, notamment après une absorption plus qu’anormale de médicaments tels que les anticoagulants, les médicaments chimiothérapeutiques, les médicaments psychotropes, la vitamine A ou encore carbonate de lithium prise en dose trop élevée. Aussi, la fatigue générale prolongée et habituelle peut également être une cause de l’alopécie diffuse.

Carence en nutriments

La mauvaise hygiène alimentaire qui conduit à une carence en nutriments peut causer l’accélération de la chute de cheveux. Le manque de zinc et surtout de fer affaiblit les cheveux et leur racine en exposant la tête à l’alopécie.

Autres facteurs

Les chercheurs ont aussi mis en relation les facteurs hormonaux comme la puberté, changement ou l’arrêt de la prise des pilules contraceptives, la période de péri-ménopause.

A lire absolument

DOSSIER : L’АLOPECIE DIFFUSE