Comprendre la calvitie est indispensable pour trouver un traitement efficace

S’il y a un phénomène naturel qui ne cesse de provoquer une certaine dépression pour les jeunes, c’est bel et bien la calvitie précoce. Un constat se dégage très vite, plus d’un tiers d’adolescents sont confrontés à ce type de chute de cheveux. Ayant une tête dégarnie, les ados se posent souvent la question sur leur mal être. Surtout qu’ils ont tourné le dos à la fameuse mode du crâne nu.  Nous allons étudier la notion de calvitie précoce et proposer des traitements pour la stopper.

A partir de quel âge parle-t-on de la calvitie précoce ?

Encore connue sous le nom d’alopécie androgénique (à ne pas confondre avec la calvitie androgénétique ), la perte précoce des cheveux connait toujours ses débuts au moment de l’adolescence. Elle touche d’abord les jeunes ayant entre 14 et 15 ans. Parfois elle peut se manifester à 18 ans. De toutes les façons, elle est visible chez les hommes à partir de 20 ans. Sachez que les jeunes filles ne sont pas toujours épargnées, près de 5% d’elles sont atteintes par la chute de cheveux à partir de 16 ans

Quelles sont les causes de ce phénomène ?

Plusieurs raisons peuvent être à l’origine de la calvitie précoce. Dans un premier temps, nous trouvons une cause d’origine hormonale. Il s’agit le plus souvent de la dihydrotestostérone, une hormone mâle, produite à partir de la testostérone. Ensuite, il y a l’alopécie areata qui semble être immunitaire et se caractérise manifestement par un cuir chevelu partiellement garni par des cheveux et présentant des taches de  saumon. On parle alors de calvitie héréditaire. Cela est d’ailleurs fréquent durant l’adolescence. Bien plus, il est important de relever que les traitements médicamentaux peuvent également provoquer une perte des cheveux. Il peut s’agir entre autres des contraceptifs, quelques antibiotiques et surtout une dose abusive de vitamine A. Sachez cependant que les cheveux peuvent reapparaître à la fin du traitement. Enfin, l’une des causes non moins négligeables de la calvitie reste le stress. La chute des cheveux qui pourrait y intervenir, serait la résultante d’une insuffisance sanguine au niveau du cuir chevelu. C’est dire alors que l’anxiété constitue un énorme frein pour la repousse des cheveux.

Les symptômes de la calvitie précoce

De manière générale, la calvitie précoce se manifeste clairement par une chute subite, progressive et massive  des cheveux. Elle est plus visible chez les hommes. Nous observons vite un front complètement dégarni et des cheveux reculés vers la nuque. Pour un début, il se dégage des zones éclaircissantes appelées golfes. Puis, intervient un creusement subséquent du tourbillon bien avant de connaitre une alopécie totale au fil du temps.

La calvitie frontale se manifeste par la perte des cheveux au niveau du front
calvitie-frontale-exemple-2
Exemple de la calvitie frontale

Comment lutter contre la perte des cheveux durant de l’adolescence ?

Pour stopper la calvitie précoce, vous n’avez pas besoin de chercher un quelconque remède de midi à quatorze heures bien que ce soit coûteux. Les traitements sont entre autres :

  • Le Finastéride : c’est un comprimé efficace pour stopper net les effets néfastes des androgènes. Force est de constater que 86% personnes ayant ingurgité ce remède, retrouvent leur chevelure
  • Le Minoxidil : Il se prend par voie orale et a pour objectif fondamental de faire repousser les cheveux. Avec lui, la chute des cheveux devient un lointain souvenir.
  • Les cellules souches : elles se présentent comme l’une des solutions les plus importantes du traitement de la calvitie. Ces dernières ont le mérite de favoriser la croissance des cheveux.

Coûts des traitements

Les tarifs dépendent des traitements. Le Finastéride et Le Minoxidil couteront environ 30€ à l’unité mais il ne faut pas oublier que pour qu’ils soient efficaces les médicaments doivent être pris durant plusieurs mois ce qui augmente le coût total du traitement. Le remède des cellules souches est plus cher, comptez environ 200€ pour un mois de soins.

VIDEO: l'avis d'expert

Conférence sur Hair Anticipation présentée par Yolande Ziélony et Michel Michelot, experts capillaires, lors du 4ème Congrès Mondial des Recherches et Solutions contre la chute des Cheveux. Hair Anticipation permet d’anticiper la calvitie pour ne jamais se voir chauve.